La Belle Électrique fait son grand retour avec le festival Jour&Nuit. Concerts et soirées électro, événements gratuits et projection documentaire, ateliers, vide-dressing et marché de créateurs : une affiche électriquement belle.

Et c'est parti pour le show ! Comme tout le monde ou presque, La Belle Électrique fait sa rentrée. Pour sa 4e édition et pour fêter sa première demie saison, elle lance son festival Jour&Nuit #4 avec un programme bien chargé et pratiquement accessible à tout le monde. Trois jours de découvertes, de rencontres et de métissages artistiques et musicaux : des journées gratuites et des nuits faites de stands, de rencontres, d'animations, de concerts et de soirées électro !
Et ce n'est pas tout : une programmation annoncée jusqu'en février 2016.

MixLabel, l'association

La Belle Électrique, c'est avant tout une association (MixLab) qui a comme objectif la participation au développement culturel et artistique, et la promotion des musiques amplifiées et d’autres formes d’expression associées à la musique (vidéo, art contemporain, nouvelles technologies…). Créée en 2007, MixLab espère devenir un lieu d’expérimentation, d’innovation culturelle, économique et sociale et a comme ambition de « rayonner sur le grand Sud-Est et être l'intermédiaire entre les salles de petite et grande jauge pour pouvoir faire venir les artistes de cet acabit à Grenoble », déclare Frédéric Lapierre, directeur de La Belle Électrique.20150909 la belle electrique2
C'est aussi un lieu de résidence et de création pour les artistes nationaux et/ou locaux, avec un service de restauration ouvert du lundi au vendredi, de 11h30 à 15h00 et un bar ouvert du jeudi au samedi, de 15h00 à 1h00. Considérant le projet artistique comme sa colonne vertébrale, la structure espère décrocher le label SMAC (scène de musique actuelle) début 2016 : une reconnaissance nationale décernée par le Ministère de la Culture qui passe par l'accompagnement des groupes locaux.

Une billetterie solidaire

Une des missions de La Belle Électrique, c'est d'assurer l'accès au plus grand nombre. Donc essayer de «tirer le plus possible vers le bas la billetterie», rassure la direction. C'est pour cela qu'elle propose des événements gratuits pour permettre à tout le monde d'y participer. A part cette gratuité, les tarifs proposés par la structure sont aussi abordables et varient suivant la situation : tarif réduit pour les étudiants (sur présentation d'une carte d'étudiant valide), pour les demandeurs d'emploi (sur présentation d'un justificatif fourni par Pôle Emploi), pour les personnes en situation de précarité (sur présentation d'un justificatif officiel) et pour les groupes de 10 personnes au moins réuni (sous l'égide d'une entité juridique). Il existe aussi le tarif normal et le tarif sur place. Des abonnements sont également disponibles.

Pendant que le monde de la musique est accablé par la crise, La Belle Électrique connaît depuis presque 6 mois qu'elle a ouvert ses portes des débuts réjouissants. Un succès dû à une équipe très motivée, une ville prometteuse et des partenaires (la Régie 2c, Ampérage, La Source, La Bobine, le Summum…) présents « dans les années de préfiguration » et toujours à ses côtés.

La Belle Électrique
12 Esplanade Andry-Farcy
(Arrêt Berriat-Le Magasin)
38000 Grenoble
Renseignements : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Téléphone : 04 69 98 00 39
Facebook

Vous êtes ici : Accueil Rubriques Culture La Belle Électrique saison #2