Imprimer



Pour sa vingt-huitième année d'existence, le festival des Arts du récit 2014 nous promet encore une fois un programme varié et enthousiaste.

Les bons contes

Dédié à la mémoire de Mimi Barthélémy, conteuse et auteure haïtienne décédée l'année dernière, les Arts du récit veulent nous offrir « une multitude de fils, pour vivre ensemble des histoires et s'étonner encore de cette idée d'être au monde. » Et parce que l'ensemble ne peut s'envisager sans la diversité, c'est évidemment sous son signe que le festival déroule ses récits, à travers le peuple berbère, l'Espagne, la Polynésie, l'Égypte et d'autres destinations encore nous rappelant, s'il en est besoin, que le conte est aussi ancestral qu'universel.

Parmi les nombreuses activités ou représentations que le programme de cette édition 2014 nous propose, on remarquera le projet européen « La préhistoire des histoires », l'occasion à Grenoble jeudi 15 d'une conférence sur la Grotte Chauvet avec Dominique Baffier, archéologue et préhistorienne, et d'une soirée toute en contes et en musique à Renage le lendemain soir.

Mais l'on n'oubliera pas d'aller entendre Agnès Dumouchel et « L'Homme semence », qui nous contera les répressions dans le sud-est suite au soulèvement républicain contre le coup d'état de Louis-Napoléon Bonaparte. Ou encore la création de Jihad Darwiche et Henry Torgue à l'Espace 600 mercredi 21, « Place Tahrir, la jour où l'espoir nous a prises par surprise », où sera évoquée la place difficile des femmes durant les heures les plus brûlantes de la révolution égyptienne.

S'adressant à tous les publics, à tous les âges et à toutes les bourses, proposant rencontres et débats autant que spectacles et autres manifestations festives, le Festival des Arts du récit demeure un moment incontournable pour les amoureux du conte et de l'art oratoire en Isère, un art vivant et qui ne cesse de se renouveler sans jamais renier ou oublier ses origines. Alors demandez le programme !