Sévèrement critiqués et fréquemment remis en cause soit pour leur supposée allégeance aux puissants ou leur soi-disant pouvoir de nuisance, les médias souffrent d’un manque de reconnaissance. La superbe BD La machine à influencer de Brooke Gladstone et Josh Neufeld vient nous proposer un autre regard sur la presse et balayer tous les clichés. Quand les « petits Mickeys » aident à penser.

S’il fallait prouver que la bande dessinée est un moyen d’expression aussi important que les autres, La machine à penser constituerait une preuve irréfutable. Nous sommes bien en présence d’un ouvrage de référence, du niveau des meilleurs essais écrits sur l’histoire de la presse et ses fonctionnements. Même exigence qu’un essai, même force des arguments…. Sauf qu’ici le discours se construit sur une composition graphique qui va au-delà d’une simple illustration. Les dessins contribuent à la compréhension des idées avancées et renforcent l’argumentaire.

A notre image

En nous proposant une histoire de l’évolution des médias d’information (presque) de la préhistoire à nos jours, les auteurs nous montrent la complexité du journalisme et mettent en évidence que les reproches faits actuellement à la presse ne datent pas d’aujourd’hui… De tout temps, le pouvoir a voulu contrôler l’information et a régulièrement utilisé les mêmes armes pour museler les journalistes. Et de tout temps, des dérapages médiatiques ont eu lieu, basant des scoops sur de simples rumeurs, ou pire, des préjugés. La démonstration en est faite dans cet ouvrage, implacable avec la volonté d’inciter le lecteur à la prudence et le journaliste à la vigilance et à une pratique quotidienne de la déontologie. Brooke Gladstone - journaliste américaine spécialiste des médias - et Josh Neufeld - dessinateur reconnu dans la BD underground - nous renvoient notre image dans les reproches que nous adressons aux journaux : n’aurions-nous pas la presse qui nous ressemble ? Et l’information que l’on met à notre disposition ne correspondrait-elle pas à ce que nous aurions envie d’entendre ? En se livrant à une analyse fine et argumentée du fonctionnement complexe de l’information, les auteurs balayent, à la plume et à l’encre de chine, les schémas simplifiés des adeptes de la théorie du complot qui se voient confronés au fait que personne ne tire les ficelles. Damned !

20140507 machineainfluencer2Historiens d’aujourd’hui

La qualité de cet ouvrage tient au fait qu’il parvient à parler des problèmes de la presse actuelle en regard de son histoire et que, fors de cette comparaison, il nous permet de comprendre et de relativiser la crise actuelle de l’information. Certes, les médias ont évolué et nous sommes bombardés d’information, mais notre façon de les appréhender a évolué elle aussi. Nous ne sommes pas de simples consommateurs incapables de digérer des news venant de toutes parts, mais des individus adaptés à leur époque et à ses outils médiatiques.

La machine à influencer fait partie de ces livres sur lesquels on revient régulièrement. D’abord pour la richesse de son contenu et ses références historiques (il est vrai essentiellement américaines..), ensuite pour sa qualité graphique qui, fait exceptionnel, contribue à l’élaboration d’une pensée. Un livre pour nous faire apprécier la presse encore davantage. Et à rendre obligatoire dans toutes les écoles de journalisme. Voire les rédactions.

 

La machine à influencer – Une histoire des médias
De Brooke Gladstone et Josh Neufeld
Préface de Daniel Schneidermann
Editions Ça et Là

À l'occasion de la parution de son livre, sorti en France le 24 avril, Brooke Gladstone était le « grand témoin » de France Info mardi 6 mai. Une émission que l'on peut réécouter sur le site de la radio d'information.

 

 

Vous êtes ici : Accueil Rubriques Culture Bande dessinée Insupportables médias, indispensables médias