Du 29 octobre au 22 novembre 2015, la Maison de l'Image expose la photographe portraitiste Vivian Maier à l'Ancien Musée de Peinture de Grenoble. Partez "Sur les traces de Vivian Maier".

C'est au hasard d'un vide-grenier en 2011 que John Maloof, alors jeune promoteur immobilier en quête d'images pour illustrer un projet, tombe sur des négatifs. En les développant, la qualité des photos le frappe immédiatement. Le travail sur les ombres, les (auto)portraits sincères qui expriment le quotidien citadin des années 50, prouvent qu'il s'agit bien là d'une artiste inconnue.

S'ensuit une recherche pour trouver plus de clichés de cette inconnue, et surtout découvrir son identité. Lors de cette aventure, il réalise le documentaire "À la recherche de Vivian Maier" qui sort en 2013. Il y raconte comment il a découvert cette femme, nounou sévère mais souriante, dont les photos n'ont jamais été exposées, et pour la plupart jamais développées. Celle-ci étant décédée en 2009, et sans descendance vivante, John Maloof obtient les droits de ses photographies et crée le Fonds Vivian Maier.

20151105 vivian cover2

Revenir parmi les siens

La quête d'images de Vivian Maier continue encore aujourd'hui, et quelle surprise que de découvrir des photos des Alpes ! Plus précisément du Champsaur et de Grenoble. On découvre qu'elle y avait passé une partie de son enfance, et était revenue parce qu'elle avait hérité d'une maison dans la région.

Cette trouvaille fut du plus grand intérêt pour Sabrina Mistral, présidente de la Maison de l'Image, qui contacte l'association Vivian Maier et le Champsaur, détentrice des droits sur les photos de la pérégrination française de l'artiste. Les deux associations se mettent d'accord, et l'exposition peut voir le jour.

Ces images sont pour la plupart des portraits de la population de la région, dans nos montagnes. On y voit des paysans, des enfants, des commerçants. Tous ont ce regard sans animosité, plein de sympathie dirigé vers cette jeune Américaine revenue dans la France de son enfance.
Parmi la collection de l'exposition on trouve des tirages d'époque de Vivian Maier, des tirages à taille réelle mais aussi de grands tirages dont la qualité a été améliorée.

Autour du portrait

Autour de cette artiste cachée de tous jusque récemment, la Maison de l'Image créé l'événement "(Auto)Portraits" rassemblant des photographes en résidence tels que Cristina Nuñez. Joints à elle, les lauréats du concours lancé par la Maison de l'Image, les photographes rassemblés dans une carte blanche de la ville de Grenoble et le vainqueur du "Grand Prix Vivian Maier et le Champsaur 2015". Tous sont exposés dans la salle secondaire (salle Matisse) de l'Ancien Musée de Peinture.

Cet événement continue même hors les murs, avec l'exposition "Une Américaine dans les Alpes" à la Maison de l'International du 5 au 22 novembre, exposant d'autres créations de Vivian Maier. On pourra aussi assister à une projection du film de John Maloof à la cinémathèque de Grenoble le 12 novembre, ainsi qu'à des ateliers gérés par certains artistes exposés. Retrouvez le programme ici.

Il est rare de voir une exposition de photographes de renommée mondiale comme Vivian Maier à Grenoble. La Maison de l'Image a su créer un événement autour de ces œuvres, et ne pas en profiter serait rater une occasion en or de découvrir des portraits et autoportraits vibrants d'authenticité.

 

20151105 vivian 007"(Auto)portrait sur les traces de Vivian Maier"
Du 29 octobre au 22 novembre 2015,
Ancien Musée de Peinture de Grenoble
9, place de Verdun
38000 Grenoble
De mercedi à dimanche de 13h à 19h
http://www.maison-image.fr
Facebook

 

 

 

 

 

crédits photos : ©Vivian Maier // Collection Vivian Maier et le Champsaur

Vous êtes ici : Accueil Rubriques Culture Expositions Sur les traces d'une Américaine du Champsaur