Avec l'exposition Incroyable Presse ! La Bibliothèque d’Étude et du Patrimoine de Grenoble nous immerge dans l'univers de la presse écrite de ses débuts à nos jours : une histoire oscillant entre liberté et censure.

Du 17e siècle à nos jours

La presse constitue un tiers des collections de la Bibliothèque d’étude et du Patrimoine de Grenoble. L'exposition qui lui est consacrée permet de valoriser un patrimoine riche et diversifié, de journaux anciens aux revues actuelles, et d'aborder les problématiques liées à l'information qui traversent les siècles sans prendre une ride.

Profession journaliste

À l'heure où chacun peut témoigner du réel, son smartphone à la main, l'exposition rappelle que le métier est encadré par une charte d'éthique et présente les précurseurs tel Albert Londres : « Je demeure convaincu qu'un journaliste n'est pas un enfant de chœur et que son rôle ne consiste pas à précéder les processions, la main plongée dans une corbeille de pétales de rose. Notre métier n'est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort. Il est de porter la plume dans la plaie. » Et pour se faire, être au plus près de la réalité, certains prennent de nombreux risques : en 2015, ce sont 67 journalistes qui ont été tués dans le monde, la France étant le 3e pays le plus touché avec les attentats de Charlie Hebdo.

20170109 presse3bis
Barque de Vincent Gontier - Hall de la bibliothèque d'étude et du patrimoine / ©CélineDormoy_ImpactLBP

Pouvoirs et libertés

Un métier à risques pour une presse qui informe, diffuse, dénonce, révèle... Et que les pouvoirs en place ont toujours cherché à contrôler. Les dates qui jalonnent l'exposition montrent d'ailleurs la lente progression des libertés : si le délit de lèse-majesté disparaît en 1832, il est remplacé en 1881 par celui d'offense au chef de l'État, une loi qui ne sera supprimée qu'en 2013. Et si la loi de séparation de l’Église et de l'État met fin à une religion officielle en France en 1905, ce n'est qu'en 1994 que l'outrage aux bonnes mœurs disparaît.

20170109 presse5
Vue de l'exposition Incroyable Presse ! ©CélineDormoy_ImpactLBPP

La censure : une longue histoire

La censure, elle aussi, ne date pas d'hier. Ce qui donne lieu – au 19 e siècle - à des situations coquasses : le titre imprimé est découpé après impression. Le lecteur se retrouve donc avec un journal à trous. Puis les trous sont remplacés par des blancs, et les blancs par des anastasies, ces vieilles femmes munies de paires de ciseaux qui reflètent l'esprit taquin des illustrateurs.

Les nouveaux enjeux

Les époques changent, mais la censure reste : nouveaux tabous, auto-censure des journalistes et non-protection des sources journalistiques égrainent le fil des libertés. L'exposition s'attache ainsi à mettre en exergue les problématiques actuelles de la presse écrite : la concentration des entreprises de presse gérées par des groupes industriels et financiers, la faillite de confiance de lecteurs qui s'emparent de l'information jusqu'à créer leur propre journal à l'image du Crieur de la Villeneuve. Des lecteurs qui vont aussi trouver l'information immédiate sur le web : face à la course au temps, la presse écrite est d'ores et déjà dépassée, elle va devoir évoluer pour continuer à exister. Mais d'irréductibles journalistes papier contrent la tendance avec l'apparition des mooks : des magazines sans publicité en vente uniquement en librairie et financés par ses lecteurs. La presse écrite n'a pas dit son dernier mot : affaire à suivre.

Plus d'information

20170109 presse6Incroyable Presse ! Une histoire mouvementée entre liberté et censure

Entrée gratuite
Bibliothèque d'Étude et du Patrimoine
12, boulevard Maréchal Lyautey à Grenoble
04 76 86 21 00

Du 17 novembre 2016 au 25 mars 2017
Du mardi au vendredi de 13h à 19h et le samedi jusqu’à 18h.

Vacances scolaires
Du mardi au samedi de 13h à18h

De nombreuses animations sont organisées dans le cadre de l'exposition Incroyable Presse :
Programme détaille ici

Vous êtes ici : Accueil Rubriques Culture Expositions Les dessous de la presse