Des paysages épurés d'Eric Bourret aux portraits d'habitants d'Emmanuel Breteau, l'exposition « Alpes là ! » nous emmène à la découverte de la montagne intime de deux photographes contemporains.

Avec l'exposition « Alpes là ! » le Musée dauphinois – qui rassemble le plus important fond de photos de l'arc alpin, des daguerréotypes aux images numériques – entend mettre à l'honneur la photographie et renouveler le regard posé sur les paysages alpestres et les « gens de l'alpe ».


Dans les traces de l'artiste marcheur

L'exposition « Alpes là ! » confronte les travaux de deux photographes aux univers parallèles. La première partie intitulée « Carnet de marche 2015.16- Belledonne, Dévoluy, Oisans, Vercors » nous invite à la contemplation d'une nature sauvage, emprunte d'une froide douceur. De ciels sombres en clartés diffuses, de faces abruptes en ondulations neigeuses, la montagne est à la fois proche et lointaine, palpable et volatile. Eric Bourret aime brouiller les pistes... L'artiste marcheur solitaire, qui s'inscrit dans la lignée des photographes-arpenteurs de paysages, donne à voir son expérience intérieure de la montagne : « la mémoire du chemin » comme la définit Pierre Padovani.

Et cette mémoire est vacillante, à l'image de certains clichés fantomatiques, résultats de la superposition de différentes vues du même paysage sur un seul négatif. Des silhouettes mouvantes viennent compléter le tableau des paysages vivants d' Eric Bourret, cet homme pour qui la montagne est « transparence et épaisseur de l'air en altitude, lumière et bruit, froissement de vos pas dans la neige en raquettes ».


Le sillon de la vie

Après avoir marché dans les pas de l'artiste arpenteur, nous sommes invités à suivre Emmanuel Breteau dans ses rencontres avec les habitants du Trièves : vingt années de photographie pour garder la mémoire d'une culture en voie de disparition.

Emmanuel Breteau a grandi en banlieue parisienne. À 20 ans, il découvre le Trièves, tombe instantanément amoureux de ce territoire et s'y installe dans la foulée. « Curieux de ce nouveau monde », il utilise la photographie pour « s'immerger dans le quotidien des uns et des autres, découvrir le monde rural, essayer de capter une époque qui s'efface ». L'exposition « Trièves, Tournant de siècle » est le résultat de ce travail de longue haleine. Des photographies en noir et blanc qui saisissent au vol « des tranches de vie », une galerie de portraits de métiers et le sourire des gens d'ici.

C'est une histoire de rencontres, de respect et de partage que l'on vit à travers le regard du photographe. Une histoire qui se dit aussi lorsque celui-ci donne la parole aux habitants : « On pensait que la vigne allait se perdre. Mais une nouvelle génération est arrivée, avec des gens du pays et des nouveaux, ils débroussaillent, replantent et ils relancent le vin du Trièves. » explique le vigneron André Gros. Au travers des témoignages des uns et des autres, Emmanuel Breteau veut aussi montrer, qu'au-delà des clivages, « les gens, nouveaux comme anciens, ont l'amour du pays ».

Les visions diffèrent, mais la passion rassemble, tel pourrait être le credo de « Alpes là ! », l'exposition qui porte la montagne dans son cœur.


Plus d'informations

20170327 alpesla2Exposition "Alpes là ! "
Entrée libre
A partir du 24 mars 2017

Musée Dauphinois
30 rue Maurice Gignoux à Grenoble

04 57 58 89 01

 

Vous êtes ici : Accueil Rubriques Culture Expositions Alpes là ! Coeur de montagne