Avec l'exposition estivale "Sentimental Summer", le centre d'art Bastille nous invite au voyage sous différentes formes (de la sculpture à l'installation) pour une vision renouvelée de l'art d'explorer.

En cette période estivale, il fait bon s'élever vers le Centre d'art bastille (Cab), goûter la fraîcheur préservée dans les casemates voûtées en pierre de taille de l'ancien fort militaire qui abritent jusqu'au 24 septembre les oeuvres hétéroclites de l'exposition "Sentimental Summer".

Source intarissable d'inspiration, le voyage se dévoile sous différentes formes et visions de huit artistes belges et français. Le premier niveau nous entraîne à la redécouverte de trésors grappillés à la nature, comme le coquillage surdimensionné de Laurent Le Deunff rappelant l'univers de l'enfant explorant son environnement, ou le moulage en aluminium de cactus d'Adrien Missika créant son propre souvenir à partir de l'élément prélevé. De son côté, Théo Mercier met en scène présent et passé, en accolant vrai et futur fossile, mettant en lumière la fragilité de notre civilisation. 

20170807 sentimentalsummer2Vue de l'exposition "Sentimental Summer" ©CélineDormoy_ImpactLBP

Au second niveau, Vincent Broquaire nous invite à la contemplation de nos montagnes inversées amarrées aux fils d'humains minuscules tentant de la dompter tandis qu' Olivier Millagou modèle ses sculptures de sable en totems et nous amène sur une plage de galets peints, symboles de la culture surf – une création réalisée sur une période de quatre années, l'artiste peignant ses galets les journées sans vagues. Au sol, Elsa Werth nous entraîne à la frontière du matériel et de l'immatériel, en façonnant un tapis volant transparent.

20170807 sentimentalsummer3Vue de l'exposition "Sentimental Summer" ©CélineDormoy_ImpactLBP

Au dernier niveau, Hans Op de Beeck développe en vidéo sa vision glaçante du monde absurde des bateaux de croisière géants, tandis que Guillaume Cabantous nous donne à voir sa montagne intime en exposant des objets de son enfance dans les Pyrénées (luge, bois de cerf, corde) mis en scène avec des objets plus contemporains (pare-brise,couverture de survie...) évoquant l'impact de l'homme sur la nature. Une exposition à l'ironie douce ou amère pour un voyage dans notre temps.

20170807 sentimentalsummer4
Vue de l'exposition "Sentimental Summer" ©CélineDormoy_ImpactLBP

Plus d'informations

20170807 sentimentalsummer5
Exposition Sentimental Summer

Centre d’art bastille
Site sommital de la Bastille
Fort de la Bastille à Grenoble

Tel : +33 (0)4 76 54 40 67
Mèl : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Horaires d’ouverture : du mardi au dimanche de 11h00 à 18h00.

Vous êtes ici : Accueil Rubriques Culture Expositions Sentimental Summer : une certaine idée du voyage