Imprimer



Une destination lointaine à deux pas de chez vous ? C'est un peu cela que vous propose actuellement le musée de Grenoble. Un vent d'exotisme et de curiosité venu de pays lointains souffle au cœur de la capitale des Alpes. C'est à l'occasion du centenaire de sa disparition que le musée de Grenoble rend hommage à l'un de ses principaux mécènes : le général de Beylié.

Enfant, Léon de Beylié parcourait déjà en compagnie de son père les salles des grands musées français. De là naissent son goût pour la peinture et sa curiosité sans limite pour l'art. Très vite, sa passion d'esthète raffiné le conduisit à collectionner des œuvres. Puis également animé par un désir fort de partager avec le plus grand nombre son intérêt pour les belles choses, ses acquisitions étaient destinées directement au musée de Grenoble. Les quatre tableaux du peintre espagnol Zurbaran sont un exemple des richesses que le musée doit au général.

Dès la fin du XIXème siècle, ses importantes fonctions militaires dans les "colonies" ont conduit Léon de Beylié à parcourir le monde. La découverte des créations artistiques du Moyen-Orient et de l'Asie ont fait de lui, selon ses termes, un " bibeloteur ". Il revint à Grenoble avec des caisses remplies de brûle-parfums, mobilier, vases cloisonnés, costumes et masques de théâtre japonais et autres statuettes bouddha. C'est tout cela, les peintures et les objets exotiques, que le musée de Grenoble offre à votre regard dans une mise en scène talentueuse. Franchir la porte monumentale de bois doré et ciselé qui mène à la tour de l'Isle vous inspirera le plus lointain des dépaysements.


3 juillet 2010 - 9 janvier 2011
Musée de Grenoble
5 place de Lavalette
38010 Grenoble
04 76 63 44 44