Avec l'Atlas de la France du futur, Benoist Simmat dresse le portrait de la France de demain : une compilation - instructive et souvent drôle - d'études prospectives allant de l'environnement à l'économie, en passant par nos modes de vie.

Comment va évoluer la population française avec le Papy-boom ? Quels seront les métiers de demain ? Quelles seront nos plus grandes villes en 2025 ? Quels modes de vie, de transport, de consommation adopterons-nous ? Autant de questions abordées dans cet ouvrage très documenté qui parle avec humour et recul des problématiques petites et grandes de l'avenir de l'hexagone.

Un ouvrage accessible et prenant

Benoist Simmat, journaliste économique, a réussi la prouesse de rendre attrayantes des données statistiques en choisissant des angles originaux et en distillant çà et là des anecdotes bien senties.
La question du changement climatique - intrinsèquement anxiogène – est ici abordée via la migration de nos grands crus vers le Nord, carte illustrative et chiffres émanant d'instituts qualifiés à l'appui. On retrouve aussi la problématique du climat à travers la modification des côtes françaises en fonction de l'élévation du niveau de la mer : en 2100, la probabilité que la Camargue et la Charente soient inondées est de 70 %. Le livre présente ainsi une alternance de thèmes, des plus anecdotiques aux plus préoccupants, traités avec plus ou moins de légèreté, mais nous proposant toujours une lecture qui fait réfléchir.

Des thèmes insolites

Certains sujets sont inattendus comme celui du chat : « entré à toute berzingue dans le nouveau siècle, se multipliant de manière exponentielle dans les foyers comme les lapins peuplèrent l'Australie sous la reine Victoria. ».

20160616 atlas2

L'étude statistique, effectuée conjointement par la Facco (Chambre syndicale des fabricants d'aliments pour chiens, chats, oiseaux et autres animaux familiers) et TNS Sofres, rend plausible l'hypothèse selon laquelle les animaux domestiques seront un jour plus nombreux que leur propres maîtres. Amusant ou un tantinet inquiétant, notre penchant immodéré pour nos compagnons à plumes, à poils ou à écailles?

Des chiffres pour tout

L'auteur montre aussi comment les structures de statistiques s'emparent de sujets de plus en plus vastes. Citons le Pew Research Center, ce Think tank (centre de réflexion) américain, se déclarant capable de prédire l'évolution des populations chrétiennes, musulmanes, juives, bouddhistes, etc. Et l'auteur d'interroger ces données : « Ces étonnantes précisions, à la décimale près, peuvent-elles réellement être considérées comme parole d'évangile ? » tout en titrant son paragraphe : « L'Islam, deuxième religion de France » (à l'horizon 2050 avec une probabilité de 70%). C'est en lisant le sujet que l'on découvre que les musulmans ne seront - selon les prospectives - que 10,9 % soit 4 fois moins nombreux que les chrétiens (43,1%), le grand gagnant statistique étant l'athéisme dominant (44,1%). Une bonne piqûre de rappel pour le lecteur : en matière de chiffres, il convient de rester vigilant et de toujours regarder qui est comparé à qui.

La norme interrogée

Enfin, et ce n'est pas la moindre des qualités de cet ouvrage, la notion de norme est interrogée et mise à mal, à l'instar du sujet sur l'essor du célibat : « En 2050,selon l'Insee, 47 % des ménages seront constitués de personnes seules » et 41,5 % d'individus « en couple ». Ces transformations nous montrent que les normes, nos valeurs et nos manières de vivre sont en perpétuelle évolution. Quel que soit le thème abordé, la manière de voir dominante aujourd'hui disparaîtra pour donner la place à de nouveaux modèles adaptés à notre environnement en mouvement.


20160616 atlas3Atlas de la France du futur – notre avenir en 72 cartes
Benoist Simmat
Editions autrement
175 pages
22,90 €

Vous êtes ici : Accueil Rubriques Culture Littérature Atlas de la France du futur : l'art de la statistique