Grigori Perelman est un mathématicien de génie. Cependant, malgré ses possibilités et sa célébrité, il vit toujours dans un appartement minuscule, dépourvu de tout confort dans la banlieue de Saint-Pétersbourg. Avec sa mère, il a choisi de vivre dans une quasi-pauvreté à l'abri du monde. Portrait d'un personnage atypique.

Selon Perelman, « il n'y a pas de problèmes qu'on ne puisse résoudre, il y a ceux qui sont plus difficiles à résoudre que les autres ». L’homme qui a vaincu la Conjecture de Poincaré, l’un des problèmes les plus ardus proposés à la communauté mathématique depuis près d’un siècle, se moque bien des honneurs et du million de dollars offert par le Clay Mathematics Institute (CMI).

Masha Gessen est journaliste, née à Moscou. Elle collabore à Slate, New York Times... elle est l'auteur de nombreux ouvrages sur la Russie post-soviétique. Depuis plusieurs années la porte de Perelman est fermée aux journalistes et aux curieux. L’ouvrage de Masha Gessen exploite donc des témoignages de proches et de collègues. Comme ses confrères elle n’a jamais pu rencontrer le sujet de son étude, ce qui pourrait constituer la faiblesse de son récit. Néanmoins, elle nous fait découvrir un Perelman tourmenté et nous offre nombre d'informations méconnues sur le mathématicien aux modes de communication assez déroutants. Un personnage qualifié de « bizarre » et peut enclin à fréquenter sa salle de bains…

Enfant précoce et solitaire, ce génie a suivi en 1982 les cours d’un lycée réputé pour sa grande sélectivité. Selon l’auteur, son comportement asocial fait déjà de lui un être hors du commun dans une Union soviétique qui prône l’excellence et pratique l’antisémitisme. L'auteur démontre pages après pages le caractère indomptable de Perelman qui réussit brillamment ses études et refuse sans explication plusieurs propositions d'emploi de prestigieuses universités américaines. Il disparaît aussi complètement du monde des mathématiques pendant sept ans avant de publier des travaux qui feront le tour du monde. Perelman prouve alors la conjecture de géométrisation, qui englobe celle de Poincaré. Selon Masha Gessen, c'est un homme secret qui ne respecte aucune "règle" de notre société. Par exemple, il boude les traditionnelles revues à comité de lecture pour publier sur un site internet une partie du fruit de ses recherches ou il décide de mettre définitivement un terme à toute relation avec ses confrères.

Ce livre est facile à lire et suscite notre curiosité dès la première page. Cependant, il est souvent difficile d'adhérer à la thèse de l’auteur qui nous dépeint un Perelman atteint du syndrome d'Asperger. L'homme qui renonce aux honneurs et aux récompenses serait atteint d’une forme d’autisme très légère, maladie qui est parfois accompagnée de capacités hors du commun. Hélas, aucun psychiatre n’a pu corroborer l'hypothèse de Masha Gassen.

Dans la tête d’un génie
de Masha Gessen
Editions Globe, 2013
274 pages, Prix : 19,50 €

Sur le même thème

Vous êtes ici : Accueil Rubriques Culture Loisirs Masha Gessen - un génie très discret