C'est une femme que l'on sent discrète mais déterminée avec qui j'ai rendez-vous pour établir son portrait en tant qu'ancienne salariée du Bon Plan. Pas facile de faire le portrait d'une animatrice radio qui anime une émission de radio "portraits d'Isère" !

 

Son passage au Bon Plan en tant que rédactrice et chargée de relations presse a semble-t-il marqué un virage dans sa carrière. D'abord en CES, puis en CEC, c'est en tout pas loin de trois années qu'elle a passées à travailler sur différents sujets tels que la précarité, l'exclusion… Mais c'est avec la radio qu'est née une grande histoire d'amour :"j'étais forte pour les titres des articles mais j'ai eu le coup de foudre pour la radio" . L'équipe avait  alors réussi à obtenir une émission d'une demi-heure sur une radio locale, l'occasion de donner la parole à ceux qui en sont privés.

De cette expérience au Bon Plan, elle garde un bon souvenir. "Cette expérience m'a apporté un tas de choses : l'écriture, les rencontres, l'écoute, la découverte d'un monde inconnu, les précaires, les non précaires ." Le travail d'équipe était également important.  "Le journal c'était notre bébé, je n'ai jamais retrouvé ça ailleurs".

Des moments qui l'ont reconstruite à l'image de cet édito "La parole retrouvée" qui raconte la lente reconstruction de l'image de soi après qu'elle se soit brisée par une perte de repères due à une période de chômage et la perte de confiance dans ses propres capacités. Cette reconstruction se fait grâce à des rencontres. Dans son cas,  c'est une personne du relais emploi qui viendra non seulement à point nommé mais aussi "parce qu'elle avait l'ouïe fine". En effet, il ne suffit pas d'être écouté, il faut aussi être entendu. Aussi rencontrer quelqu'un qui sait aussi décrypter ce que l'on veut vraiment, c'est fort et ça permet d'avancer, de rebondir !

On ne sent pas en elle d'amertume quant à cette période, Michèle évoque même "L'importance de l'expérience de la pauvreté a été très intéressante, cela m'a appris à vivre avec très peu et être dans l'essentiel... Au final je suis très contente d'avoir été au RMI, c'est une richesse inouïe mais c'est également éprouvant.".

Aujourd'hui elle est en charge de l'émission "Portraits d'Isère" et de la chronique littéraire à France Bleu Isère où elle travaille depuis quatorze ans.

Vous êtes ici : Accueil Rubriques Paroles de ... Portraits Michèle Caron : donner la parole à ceux qui en sont privés