Imprimer



Pour son édition 2014, la rencontre entre les différents forums RSA du département de l'Isère aura été un moment d'échange à la fois convivial et constructif.

Mercredi 3 décembre au matin, à Saint-Étienne de Saint-Geoirs, une soixantaine de personnes sont réunies dans un grande salle où règne brouhaha et effervescence. Médias, élus, travailleurs sociaux et allocataires du RSA sont venus des quatre coins de l'Isère pour être présents à ce grand « forum des forums » 2014.

Initiative iséroise, en espérant la voir se généraliser à l'ensemble du territoire national, les forums RSA sont des espaces de rencontres, d'accompagnement et d'expression pour les personnes bénéficiant des minimas sociaux. Invités à se réunir au moins une fois par mois, ces réunions médiatisées se veulent des moments de partage, de soutien, mais aussi de construction de projets.

Précarité et créativité

Le Bon Plan est fréquemment allé à la rencontre – et continuera à le faire – de ces forums, actuellement au nombre de dix-sept sur l'ensemble du département. Mais ce jour-là, ce sont les forums qui venaient se rencontrer les uns les autres : échanger leurs savoirs et leurs acquis, partager leurs expériences, ou tout simplement se faire connaître.

L'occasion de parler des réalisations et des objectifs de chacun. L'occasion aussi de raconter la précarité autrement que sous un angle misérabiliste. Et de clouer le bec, encore une fois, aux discours nauséabonds sur « l'assistanat » et « les assistés ». Compte-rendu, en vidéos, de cette matinée pas comme les autres.

Rencontre avec le forum RSA de l'Isle d'Abeau.




Carine Doris présente le forum RSA Oisans.




Le Grésivaudan a lui aussi son forum RSA.


Yves Berthuin nous parle des forums territoriaux.




Un entretien avec José Arrias, vice-président du Conseil Général.




Un forum riche et passionnant, et l'occasion de rappeler que les forums territoriaux RSA ont pour vocation d'accueillir tous les titulaires du RSA le désirant. Rendez-vous sur leur site internet pour mieux les connaître, ou n'hésitez pas à contacter le plus proche de chez vous en vous référant à la carte émise par le Conseil Général !