Du 1er au 25 août, de Grenoble à Bruxelles, Alain Guézou marche pour dénoncer les violences de la précarité. Aujourd'hui, nous avons invité Stephane Gemmani à s'exprimer sur sa démarche.

Stéphane Gemmani est le président du samu social de Grenoble qu'il a fondé en 1990 sous l’appellation Vinci Codex. Par ses actions, l'association Vinci (Véhicule d'Intervention Contre l'Indifférence) montre sa volonté d'aller quotidiennement au-devant des problèmes de la pauvreté et de la misère pour mieux les combattre, l'objectif principal étant d'agir contre toutes les formes d'exclusion. Stéphane Gemmani lutte donc depuis vingt-six ans contre la violence de la précarité que dénonce Alain Guézou au travers de sa marche. Par ailleurs, très impliqué dans la vie locale, Stéphane Gemmani qui a été durant plusieurs années conseiller municipal à Grenoble, a déjà eu vent du défi d'Alain qu'il connaît bien. C'est pourquoi, dès que nous l'avons sollicité il n'a pas hésité à s'exprimer sur une démarche qu'il encourage évidemment.

Pour lui, la marche d'Alain Guézou jusqu'à Bruxelles est une initiative à saluer puisqu'elle permet de solliciter la communauté européenne dont les décisions ne vont pas toujours dans le bon sens.

D'autre part, pour Stéphane Gemmani, les initiatives telles que celle du Don Quichotte au béret ne sont jamais vaines. Il encourage Alain à aller jusqu'au bout parce qu'en la matière il n'y a jamais d'échec.

Vous êtes ici : Accueil Rubriques RSA "Compagnons de route" d'Alain Guézou : Stéphane Gemmani