Imprimer



Dans le cadre du RSA, un soutien psychologique est proposé aux allocataires qui éprouvent des difficultés personnelles ou professionnelles. Une référente RSA, une allocataire et une psychologue portent un regard croisé sur le dispositif.

" Vous vous sentez submergé par des émotions. Vous ressentez un manque de confiance en vous ou envers les autres. Vous vous sentez dans une situation d'impasse. Vous souffrez trop à la suite d'un évènement de vie (personnel ou professionnel)." Autant de raisons de rencontrer un(e) psychologue comme le stipule la plaquette de présentation du dispositif d'aide psychologique porté par le Département.


Une aide gratuite et confidentielle

Le dispositif consiste en un accompagnement individuel par un(e) psychologue pour une durée maximale de neuf heures. Le psychologue adapte le rythme et le nombre de séances en fonction de chacun(e). Pour en bénéficier, il suffit d'être allocataire du RSA, suivi par un référent unique. " En 2017, 466 personnes ont suivi des consultations " précise Geneviève Stalla-Moriceau, une des treize psychologues agréés par le Département sur le territoire isérois.

" C'est souvent par le référent unique que les personnes viennent, aussi par le bouche à oreille " explique la psychologue qui insiste sur la totale confidentialité des consultations : " Rien ne sort du cabinet. Le seul contrôle se fait sur le décompte des heures réalisées."


Un soutien adapté à chacun(e)

Le soutien peut prendre diverses formes. Isabelle, bénéficiaire du dispositif témoigne : " L'accompagnement m'a permis de valider mes projets de formation. Je me suis sentie confortée dans mes choix par une personne qui me connaissait bien et connaissait mes failles."

Ce suivi personnalisé, c'est aussi la plus-value du dispositif pour Nadette Cortin, référente RSA sur l'agglomération grenobloise : " Les personnes sont vraiment prises en compte dans leur particularité. Elles vont pouvoir bénéficier d'une écoute de qualité." Une écoute qui peut concerner des problématiques liées au travail ou tout autre difficulté personnelle.

Quelles que soient les difficultés rencontrées, le psychologue est là pour aider à dénouer les nœuds comme l'explique Geneviève Stalla-Moriceau :
" Dans la vie, en face de telle ou telle situation, il faut tirer la bonne ficelle. Dans votre sac, vous avez des ficelles de toutes tailles et couleurs. Mais, parfois, à cause des accidents de la vie, vos ficelles sont emmêlées et vous ne pouvez pas les utiliser. Alors, nous allons tirer une ficelle, celle que vous voulez, et ensemble, nous allons démêler les nœuds de votre histoire (situation sentimentale, traumatismes, difficultés dans le travail...)."


Faire évoluer la personne

Démêler les nœuds pour retrouver un équilibre, c'est le travail au quotidien de cette psychologue qui se remémore l'histoire d'une jeune femme qui ne supportait pas ses supérieurs hiérarchiques : " Elle finissait par arriver en retard, se mettait en échec. Quand elle a compris que la représentation qu'elle avait de ses supérieurs était la juxtaposition du lien très autoritaire qu'elle avait eu avec son père, cela l'a profondément allégée."

Et les résultats sont tangibles, Nadette Cortin constate : " J'ai vu des personnes se transformer physiquement. Elles se positionnent de manière plus affirmée, plus ouverte, et retrouvent de l'énergie. Elles viennent avec leurs blessures et se réparent au fil des entretiens."

Si chacun d'entre nous peut ressentir le besoin d'être aidé psychologiquement à un moment de sa vie, certaines difficultés récurrentes sont liées au statut de minima social : " Être au RSA génère très souvent un sentiment de honte et d'inutilité. Nous réfléchissons parfois, avec la personne accompagnée, à la possibilité de faire du bénévolat pour retrouver du lien social, se sentir utile et compétent. Le travail sur la confiance en soi est aussi important. Comment elle se construit, et comment apprendre à se donner soi-même de la reconnaissance." explique Geneviève Stalla-Moriceau.

À l'issue du dispositif, si la personne accompagnée a besoin d'un soutien sur un plus long terme, le psychologue peut orienter, en fonction des cas, vers le CMP, les psychiatres en libéral ou les associations. Un soutien qui s'inscrit dans un maillage global de l'aide sur le territoire.


Plus d'informations

Cliquez ici pour trouver la liste des psychologues agréés sur l'agglomération grenobloise
Vous pouvez contacter votre référent unique RSA pour avoir les coordonnées du psychologue agréé sur votre territoire.