Il est parfois compliqué de lier handicap et emploi. Comment être reconnu « Travailleur Handicapé » ? Cela va-t-il avoir une influence sur votre allocation RSA ?

 

Pour bénéficier du statut de travailleur handicapé il faut avoir une altération d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales ou psychique qui réduit les chances de pouvoir conserver ou trouver un emploi.

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)

Si vous souffrez d’un handicap ou d’une maladie qui vous paralyse dans votre vie professionnelle ou dans votre recherche d’emploi, vous avez tout intérêt à vous faire reconnaître travailleur handicapé. Cette reconnaissance vous permet d’avoir accès à un ensemble de mesure mises en place pour faciliter votre accès à un emploi adapté à votre handicap. Ainsi vous avez la possibilité d’établir un nouveau projet professionnel pour vous orienter vers un nouveau métier, de suivre des formations ou encore de participer à des concours de la fonction publique. 

Pour obtenir la Reconnaissance en Qualité de Travailleur Handicapé, il vous faut faire la demande de formulaire à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH). Votre demande sera évaluée et décidée par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH).

La RQTH ne donne pas droit à la carte d’invalidité ni à l’Allocation d’Adulte Handicapé. Vous continuez à percevoir votre RSA comme avant.

À noter que la MDPH de l'isère peut vous aider dans vos démarches administratives.

En savoir plus… 

L’allocation aux Adultes Handicapés (AAH)

L’AAH est réservé aux personnes répondant aux critères de handicap décidé par la CDAPH. Elle est une aide financière qui permet d’assurer un minimum de ressource pour les personnes éligibles.

Pour obtenir l’AAH, il vous faudra faire les démarches auprès de la MDPH (qui est différente de celle pour obtenir la RQTH). La CDAPH étudiera votre dossier (temps d’attente estimé d’environ 4 mois). Si la commission accepte votre dossier, la CAF vous versera l’allocation. Le cas échant, vous continuez à percevoir le RSA normalement.

Vous pouvez cumuler une partie de l’allocation du RSA avec l’AAH. Sachant que l’AAH est plus avantageux (860 €) que le RSA (550,93 €).


Être reconnu travailleur handicapé ne vous prive pas de votre allocation RSA. Elle vous permet avant tout de bénéficier d’un panel d’accompagnement pour vous aider à vous insérer dans le monde du travail ainsi que d’accéder à certains emplois réservés et formations de reconversion.

Plus de Questions RSA ?

Question RSA # 1 : Peut-on me demander mes relevés de comptes courants ?
Question RSA # 2 : Ai-je droit à la prime d’activité ?
Question RSA # 3 : Pourquoi m’a-t-on supprimé le RSA
Question RSA # 4 : Que dois-je faire si j'ai un trop perçu ?
Question RSA # 5 : Je vis chez mes parents, que dois-je déclarer pour percevoir la prime d'activité ?
Question RSA # 6 : Ai-je droit à des aides pour mon déménagement ?
Question RSA # 7 : Comment puis-je bénéficier de la CMU-C ou de l’ACS ?
Question RSA #8 : De quelles aides puis-je bénéficier en tant que parent isolé ?

 

Vous êtes ici : Accueil Rubriques RSA Question RSA # 9 : Puis-je conserver mon RSA en tant que travailleur handicapé ?