Imprimer



Les démarches pour obtenir des aides sont parfois jugées trop compliquées ou stigmatisantes. Le simulateur web “mes-aides.gouv.fr” vous donne rapidement une première estimation de vos droits. Nous l'avons testé pour vous.

Malgré plus de deux ans d’activité, le site mes-aides.gouv.fr est encore largement méconnu du grand public. Toujours en version bêta (version en test), il permet pourtant de tester son éligibilité aux aides les plus courantes de l’État : les allocations familiales, l’assurance maladie, l’assurance retraite, l’allocation de solidarité de Pôle Emploi et mêmes les bourses de l’Éducation Nationale.

Il suffit de passer les 5 étapes du simulateur pour obtenir les résultats correspondants à votre situation personnelle. C’est parti !

Étape 1 : “Vous” (niveau de difficulté : très facile)

Beta site mes aides.gouv.fr

 Une fois sur la page d’accueil mes-aides.gouv.fr, cliquez sur le bouton “Commencer la simulation”. La première étape est simple, vous devez renseigner votre profil : date de naissance, nationalité et si vous êtes dans une situation particulière (enceinte, étudiant, handicap…). Pas de panique, si vous êtes par exemple “salarié”, il n’y a pas de case à cocher et il suffit de cliquer sur le bouton bleu “valider”.

 Étape 2 : Les “enfants” à charge (niveau de difficulté : facile à moyen)

Enfants mes aides

Si vous n’hébergez personne chez vous de moins de 25 ans, passez simplement à l’étape 3. Dans le cas contraire, entrez le profil de vos “enfants” à charge. Attention à être sûr de qui exerce l’autorité parentale dans les cas de familles séparées et recomposées. Le simulateur peut demander ensuite quelques précisions sur la scolarité, mais rien d’extraordinaire. À noter tout de même, que les prénoms des enfants sont là uniquement pour identifier chaque individu. Vous pouvez donc entrer le prénom de votre chanteur favori, ça ne change rien.

Étape 3 : La question personnelle sur la vie conjugale (niveau de difficulté : facile)

Question couple mes aides

Répondre simplement à la question suivante “Vivez-vous seul·e ou en couple ?”. Si vous avez un conjoint, son profil sera alors ajouté à la simulation. Il faudra préciser si vous êtes marié·e, pacsé·e ou en union libre. Que faire lorsque vous êtes dans une “relation compliquée” ? On vous conseille de faire au plus simple. Attention, si vous utilisez les boutons page suivante et page précédente de votre navigateur, vérifiez bien votre statut de couple ou alors vous risquez d’être “marié·e” par défaut.

Étape 4 : Votre logement (niveau de difficulté : moyen)

Logement mes aides

Les renseignements sur le logement sont indispensables à la simulation. Ils permettent de déterminer si vous êtes locataire, propriétaire, hébergé ou “sans domicile stable”. Certains paramètres plus complexes que précédemment sont pris en compte, comme par exemple, si vous êtes en colocation, le montant de vos remboursements de crédits ou votre participation aux frais de logement. Les “sans domicile stable” n’auront eux qu’un code postal à remplir.

Dernière étape : Vos dernières ressources (la plus difficile)

Ressources mes aides

Cette étape est de loin la plus imposante. Pourtant, en y regardant de plus près, elle n’est pas si insurmontable que ça. Présentés sous forme de différents cadres déroulants, les types de ressources apparaissent dans l’ordre des plus utilisés en haut, au moins utilisés en bas. Il est probable que “revenus d’activité” et “allocations” suffisent pour la plupart d’entre vous. Cliquez ensuite sur les cases correspondantes à votre situation de l’année précédente. L’avantage : vous pouvez tout de même déclarer des situations très spécifiques, comme “prestation compensatoire (suite à une séparation)” dans pensions ou “gains exceptionnels” dans autres.

 Une fois les types de ressources sélectionnés, vous aurez à préciser le montant de chacune. Cette étape peut-être rébarbative lorsqu’on n’a pas en tête les chiffres précis par mois et sur l’année. Cependant, vous pouvez faire une première simulation d’après les chiffres que vous avez en tête, puis revenir plus tard avec les chiffres précis. Les résultats seront ainsi affinés du mieux possible.

Vous avez passé toutes les étapes. Il ne reste qu’à attendre quelques secondes pour que les aides auxquelles vous avez droit s’affichent (éventuellement cumulables). Des détails pour chacune sont disponibles. Ils permettent de vérifier certaines conditions importantes pour avoir droit à l’aide. Vous avez même une redirection vers les fiches pratiques d’information du site du gouvernement. Si un pictogramme jaune s’affiche, il est conseillé d’affiner certaines données.

Bourse de lycée mes aides

Conclusion :

Le simulateur d’aides mes-aides.gouv.org est un outil intéressant pour ceux qui n’ont jamais fait de demande et ceux qui trouvent les démarches classiques trop compliquées. Il pourra aussi plaire aux curieux et curieuses qui se posent des questions en cas de changement de situation, ou simplement vérifier des informations.

Les plus :

  • rapide : de 7 à 30 minutes selon les cas.
  • une bonne idée de son éligibilité à l’arrivée.
  • la simulation est flexible : on peut avancer malgré des imprécisions.
  • le simulateur est exploité via logiciel libre.

 Les moins :

  • n’est qu’une première approche, les situations spécifiques nécessitent de contacter un professionnel.
  • demande d’être précis sur les chiffres de revenus.
  • certains dispositifs comme la Garantie Jeunes n’ont pas été ajoutés.