Malgré le système de protection sociale universelle dont elle dispose, la France enregistre un taux de renoncement aux soins élevé de l'ordre de 15,4 % selon l'étude de l'Institut de recherche et documentation en économie de la santé (IRDES) parue en novembre 2011. Ce chiffre dépasse les 20 % chez les bénéficiaires de la CMU-C. Les raisons financières et le manque d'information seraient les deux principales explications de ce non-recours aux soins.

Devant ce constat alarmant, les associations de lutte contre la pauvreté de l'Union interfédérale des oeuvres et organismes privés sanitaires et sociaux (Uniopss) ont édité un petit fascicule récapitulatif sur l'accès aux soins, à destination des professionnels de la santé et de l'action sociale.
Ce document synthétise les conditions d'accès à l'aide médicale de l'Etat (AME), l'aide à l'acquisition d'une complémentaire santé (ACS), la CMU et la CMU-C, et dresse la liste des principaux soins inclus dans les "paniers de soins" pour chaque type de couverture. Il donne aussi des informations sur le tiers payant social, les secteurs tarifaires, les forfaits et les franchises. On y trouve aussi quelques recommandations des associations et un glossaire de tous les sigles utilisés ainsi que des numéros de téléphone à connaître, "afin que chaque professionnel puisse cerner rapidement quelles sont les problématiques et les solutions qu'il peut apporter à un potentiel bénéficiaire de soins", précise l'Uniopss.
Ce livret est consultable en ligne Accès aux droit à une couverture maladie, mémo récapitulatif à l'usage des professionnels de santé, juin 2012

Sur le même thème

Vous êtes ici : Accueil Rubriques Santé Droits Un livret "accès aux soins" pour les professionnels