« Défaut de droit à agir » : c'est en ces termes que le tribunal correctionnel a débouté l'association des habitants de la Villeneuve, suite à leur action en justice contre France 2.

On se souvient combien un reportage, diffusé dans le cadre de l'émission Envoyé Spécial, avait suscité l'ire des habitants de ce quartier de Grenoble, se sentant trahis ou insultés par ce programme télévisé présentant, une fois encore, la Villeneuve comme une zone de non-droit à feu et à sang, et faisant l'impasse sur la richesse de sa vie associative et citoyenne. Après le refus de France 2 d'accorder à des représentants du quartier un droit de réponse, l'Association des habitants de la Crique Sud a décidé de lancer une action en justice, dont l'audience s'était tenue le 19 mai dernier.

Cependant, la loi française ne reconnaissant pas la diffamation territoriale, un quartier n'étant pas une personne, la plainte n'a pu être retenue. La décision du tribunal ne concerne donc pas le fond du dossier, mais sa forme. Et ne constitue pas une « absolution » pour le reportage incriminé qui, rappelons-le, a valu à la chaîne publique de se faire vertement tancer par le CSA.

Vous êtes ici : Accueil Rubriques Société La Villeneuve debout, mais déboutée