Au début, seules leurs tenues, sur lesquelles on peut lire Médiateur social AGIL, permettaient aux habitants de les reconnaître. Maintenant, les médiateurs font partie du quotidien des quartiers et villes de notre agglomération.

L'action de médiation sociale appelée « Présence Médiation » a vu le jour dans la commune de Pont de Claix en 2001. Née d'une réflexion associant cette ville, d'une part ; les bailleurs et les acteurs locaux d'autre part, la Présence Médiation s'inscrit dans un dispositif local pour lutter contre les incivilités et essayer d'y apporter des solutions.
Depuis les actions se sont développées sur d'autres communes comme Fontaine, Seyssinet-Pariset ...

L'AGIL (Association pour la Gestion des Initiatives Locales), créée en 1986 par l'APASE, est sollicitée pour mettre en place ce dispositif. Cette association apporte son soutien aux populations, et par les actions qu'elle mène (Présence Médiation, Réussir à l'école et Veille technique), contribue à leur tranquillité et l'amélioration de leur cadre de vie.

De 17 heures à minuit, 5 jours sur 7 , les médiateurs sillonnent les quartiers des villes de Fontaine, Seyssins, Seyssinet-Parisset, Échirolles, Crolles ... pour veiller à la tranquillité des habitants, aider à régler des conflits de voisinage, dissuader les occupations de halls d'immeubles, repérer les problématiques sociales, et avoir un œil sur les problèmes techniques des habitations.
Une fois que les services publics baissent leurs rideaux, ces femmes et ces hommes de terrain prennent la relève, en gérant parfois des situations compliquées.

Le médiateur social de nuit

C'est avant tout un professionnel présent qui rassure les habitants. Il est aussi un intermédiaire relationnel entre deux individus ou deux groupes pour régler une quelconque tension. Comme le dit Sandra Fugier, directrice de l'Agil : « Le médiateur, c'est un peu le veilleur du Moyen-âge (qui avait pour mission de veiller à l'extinction des feux pour limiter les risques d'incendie et ramener le calme dans la cité). Dépourvus de moyens physiques, les médiateurs ont comme principale arme le dialogue pédagogique et persuasif ». Le médiateur n'est ni policier, ni assistant social. C'est juste une oreille attentive et tolérante sans a priori.

La Présence Médiation

Il s'agit d'installer une très forte présence dans les quartiers afin d'apporter une réponse aux habitants qui se sentent parfois délaissés. « C'est un outil important qui permet de créer une relation de proximité avec les habitants », constate Ghada Selten, la nouvelle chef d'équipe des médiateurs.
Cette présence permet d'assurer une continuité du travail des acteurs intervenant dans des secteurs comme l'action sociale, la vie des quartiers, la sécurité publique et la prévention (services municipaux, police, éducateurs et bailleurs … ).


Le travail des médiateurs s'avèrent payant. A l'Hôtel de ville-La Source, un arrêt de la ligne A du tramway, un habitant de Fontaine interpelle Brigitte et Abdel, médiateurs pour le SIRD, pour leur montrer combien la Présence Médiation rassure les habitants. « Notre présence dérange certains, mais rassure d'autres. Ça fait du bien d'entendre des mots gentils comme ça » , se réjouit Brigitte.

La Présence Médiation a pour but d'améliorer le climat social, chercher une tranquillité publique, un meilleur échange entre les habitants, tisser des liens sociaux plus forts et une grande cohésion sociale qui se concrétiseront par moins de vandalisme, une baisse des coûts d'entretien, une meilleure maîtrise des charges locatives, et de ce fait une diminution des incivilités.

20150717 agil

 AGIL (Association pour la Gestion des Initiatives Locales)

 Direction Générale / Siège Social
 11, rue Paul Eluard
 38 600 Fontaine
 Téléphone : 04 76 27 37 82
 Fax : 04 76 53 21 12
 E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Sur le même thème

Vous êtes ici : Accueil Rubriques Société Action sociale L'Agil et ses veilleurs de nuit dans nos quartiers