Depuis sa création en 2012, L'Alliance Citoyenne de l'agglomération grenobloise a redonné du pouvoir d'agir aux citoyens rassemblés autour du principe de community organizing.

L'origine du mouvement

L'Alliance Citoyenne est un mouvement associatif qui s'inspire des méthodes de community organizing créées par Saul Alinsky, un travailleur social des quartiers pauvres de Chicago qui est devenu « organisateur de citoyens » à partir de 1939. Pour contrer le déséquilibre de pouvoir entre les décideurs et la population, Saul Alinsky a développé des méthodes novatrices d'organisation de la société civile autour de campagnes d'actions visant à créer de nouveaux espaces de dialogue avec l'institution.

La démocratie d'interpellation

Matthieu Ilunga est administrateur à l'Alliance Citoyenne. Il explique pourquoi le mouvement s'inscrit dans la démocratie d'interpellation caractérisée par une approche conflictuelle. Il évoque notamment les limites de la démocratie représentative et participative.

Construire le pouvoir de se faire entendre

L'Alliance Citoyenne fonctionne sur la rencontre et la synergie entre des leaders citoyens et des organisateurs professionnels. Les organisateurs sont là pour donner des outils et construire les revendications. Cette construction se réalise en quatre étapes, les quatre marches dessinées sur le logo de l'Alliance. Matthieu Ilunga explique la symbolique de ces marches.



Une démarche non-violente

Plusieurs principes fondateurs régissent le fonctionnement de l'association. La non-violence est une des valeurs fortes et les actions menées sont souvent teintées d'humour, comme cette action intitulée
« Scène de ménage » à L'Hôtel des Impôts en octobre 2011, où les citoyens armés de balais, de seaux et de serpillières sont venus balayer en solidarité avec les femmes de ménage pour dénoncer les cadences insoutenables de l'entreprise Onet. Matthieu Ilunga évoque quelques actions marquantes réalisées par L'Alliance.



Les actions sont non-violentes, tout en étant portées par les colères individuelles, c'est ce qu'explique Rdija Sahiri, leader de l'Alliance Citoyenne de Teisseire.



« Agir, interagir et obtenir des résultats »

Rdija Sahiri évoque ce qui l'a conduit à s'investir dans ce mouvement citoyen.



Et l'association rassemble autour d'elle une grande diversité d'habitants : des individus aux associations culturelles, collectifs d'habitants et organisations cultuelles, syndicats... L'Alliance naît donc de la diversité de ses membres regroupés autour de colères partagées. Des colères qui sont le ferment de cette démocratie du conflit qui transforme les énergies en mobilisations collectives et redonne aux citoyens le pouvoir d'être acteurs des politiques qui les concernent.


20160502 alliance2Alliance Citoyenne grenobloise
Cap Berriat, 5 rue Georges Jacquet à Grenoble
Tel : 06.73.25.40.61
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Facebook
Twitter

Sur le même thème

Vous êtes ici : Accueil Rubriques Société Action sociale Alliance Citoyenne : l'union qui fait la force