Malgré des décennies de banalisation statistique, le chômage reste mal vécu pour beaucoup de ceux qui y sont confrontés durablement. Depuis de nombreuses années déjà, des hommes et des femmes se mobilisent au quotidien dans l’accompagnement de chômeurs au sein d’une association de bénévoles aussi originale que discrète.

Solidarités Nouvelles face au Chômage (SNC) est née en 1985, à l’initiative d’un groupe d’amis humanistes, désireux de s’engager auprès des chercheurs d’emploi, dans une action citoyenne fondée sur le partage de temps et de revenus.

Dès l’origine, l’association met en pratique une méthode originale d’accompagnement, défini comme une relation plutôt qu’une prestation, qui n’a pas vocation à se substituer aux dispositifs du Service public de l’emploi mais qui le complète efficacement.

Les bénévoles interviennent toujours en binôme dans un accompagnement personnalisé sans limitation de durée ni contractualisation. « Deux accompagnateurs ont des regards, des expériences, des réseaux différents, ce qui permet de gagner en objectivité et ainsi éviter une mise en position “paternaliste“ plus facilement induite dans une relation de face-à-face » explique Marie-Christine L., bénévole et retraitée de l’Éducation nationale. Le soutien est à la fois moral et méthodologique. « Le cœur de l’accompagnement, c’est l’écoute et la redynamisation, on n’est pas dans des objectifs contraignants » résume Marielle P., bénévole et chargée d’insertion dans une association grenobloise.

Créé fin 2001, le groupe de solidarité grenoblois, une dizaine de bénévoles, accompagne chaque année une vingtaine de personnes. 60 % d’entre elles retrouvent un emploi. Les raisons de ce succès ? Claude Bourguignon, bénévole de la première heure, en est convaincu : « Il n’y a pas de miracle, on redonne confiance aux gens. On n’est pas meilleurs techniquement que bien des chargés d’insertion, loin de là, mais le simple fait de redonner confiance aux gens, de petit à petit établir un lien humain, ça les remet en route, ça leur permet d’y voir un peu plus clair. On a aussi des réseaux de copains qui aident. Si quelqu’un a envie de travailler dans tel domaine, on a bien quelqu’un parmi nous qui connaît quelqu’un qui travaille dans ce milieu. Mais je crois qu’essentiellement, on aide les gens à y voir clair. »

Aujourd’hui, ce sont 1 242 bénévoles qui épaulent au quotidien quelque 2 100 chômeurs dans toute la France. Ce sont aussi 130 emplois solidaires, les "emplois de développement", qui sont financés par les membres donateurs de SNC.

www.snc.asso.fr
Contact SNC-Grenoble : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous êtes ici : Accueil Rubriques Société Action sociale SNC : objectif liens !