Imprimer



Le 28 et le 29 novembre se déroulera la trentième collecte de la Banque Alimentaire. Coup de projecteur sur ce dispositif devenu indispensable au fil des ans.

Les Banques Alimentaires ont 30 ans. C'est une religieuse, Cécile Bigo, qui publie en mars 1984 un article dans le journal La Croix intitulé « J'ai faim ». Elle y dénonce la cohabitation de la faim et du gaspillage alimentaire. Elle imagine un dispositif qui récupérerait et redistribuerait. Du coup, cinq associations « caritatives » : le Secours Catholique, Emmaüs, Armée du Salut, Entraide d'Auteuil et Entraide protestante lancent la première Banque Alimentaire, à Paris. Désormais, chaque dernier week-end de novembre, les Banques Alimentaires organisent une Collecte Nationale.

Les chiffres sont impressionants : ce sont 125 000 bénévoles qui oeuvrent dans plus de 7000 magasins de la grande distribution. Ce sont 100 000 tonnes de denrées, qui reviennent à 318 millions d'euros, et qui en 2013 ont permis de distribuer l'équivalent de 200 millions de repas.Une grande variété de produits sont redistribués : viandes, poissons, œufs, mais aussi féculents, produits laitiers, fruits et légumes, sucrés/salés...Mais il faut savoir que les denrées collectées ne proviennent pas exclusivement de la collecte : si celle-ci permet de réunir 13,2 % de la nourriture (denrées non périssables), 31 % des dons proviennent de la grande distribution (produits retirés de la vente), 24,2 % de l'industrie agroalimentaire (variété de produits) et 28,9 % de l'Union Européenne (produits céréaliers et laitiers).

Vous pouvez, cette année, participer à la 30ème Banque Alimentaire, en donnant dans les magasins suivants :