Rencontre avec Maiwenn Abjean, directrice de l'association « Femmes SDF » engagée auprès des femmes qui vivent dans la rue.

L'association Femmes SDF a été créée en 2000 afin de porter la réalisation d'une recherche-action autour de la question de l'errance féminine. En 2004, le « local des femmes » a vu le jour : un lieu pour se poser dans la journée, en sécurité, loin des galères de la rue. Á l'occasion des dix ans  de ce local d'accueil, voici un panorama des actions, missions et projets de l'association

Décrivez-nous l'association « Femmes SDF »

« Elle s'adresse aux femmes en errance, qui vivent dehors, en squat, dans leur voitures, sous tente et qui sont dans la débrouille, sans stabilité. Depuis 2004, un accueil de jour le « local des femmes » a été crée : un lieu où, avant tout, elles peuvent se poser, profiter d'un repas, se laver et relâcher les défenses qu'elles mettent en place dans leur vie quotidienne. »

Quelles sont les actions que mène l'association ?

« Nous n'attendons pas que ces femmes viennent toutes d'elles-mêmes : nous allons à leur rencontre , effectuons des maraudes toutes les semaines et nous rendons régulièrement dans les centres d'hébergement d'urgence. En effet, les plus exclues ne font pas forcément la démarche de venir nous voir. Nous allons donc vers elles afin de créer les premiers liens de confiance. D'autre part, l'association leur propose  un accompagnement pour toutes leurs démarches administratives avec pour but de bénéficier de droits concernant notamment la santé, le logement et nous les orientons vers tous les organismes à contacter. Une démarche qu'elles n'entreprennent pas, ou plus, la plupart du temps par désespoir ou par découragement. »

Quelles sont les principales difficultés que vous rencontrez ?

« Aider une femme en errance n'est pas toujours chose facile : la confiance ne s'instaure souvent que progressivement. Aussi nous axons beaucoup notre travail sur la qualité de notre accueil au « local des femmes ». Une période qui est l'occasion pour elles  de prendre soin de leur corps, de leur esprit et de retrouver leur identité et leurs repères. Depuis 2009, la fréquentation de notre établissement à doublé : la précarité augmente, qui fait basculer dans la rue les personnes les plus fragiles et ce sont les femmes les premières victimes. D'autre part pour les petites associations comme la nôtre les temps sont durs et il n est pas facile de mener à bien toutes nos actions. »

prix femmes sdf

Enfin, vous venez de recevoir un prix le « Women's award «  de la fondation Raja- Daniele Marcovici...

« Cette fondation, qui soutient des projets pour les femmes dans le monde, nous a en effet récompensés et il va sans dire que nous en sommes très fières. Ils ont voulu mettre en avant le vécu des femmes SDF qui sont de plus en plus nombreuses. La cause pour laquelle on travaille méritait d’être primée et cela va nous aider à développer des projets d'avenir pour l'association. »

Association Femmes SDF
16, rue Aimé Berey
38000 Grenoble
Tél : 04 76 70 35 29 / 06 03 31 54 25

 

 

 

Sur le même thème

Vous êtes ici : Accueil Rubriques Société Action sociale Femmes SDF : l'humanisme au féminin