Jeudi 26 octobre se prépare la grève contre le chômage un peu partout en France. Initiée en 2015 par ATD Quart Monde à l'occasion de la journée de refus contre la misère, cet appel est rejoint par de nombreux acteurs de la société civile.

Le travail étant un droit inscrit dans le préambule de la constitution française (article 5 : " Chacun a le devoir de travailler et le droit d'obtenir un emploi"), l'initiative se veut de démontrer :

- la fiabilité des savoir-faire des personnes privées d'emploi durablement et leur capacité à réaliser des travaux utiles à la société,

- l'existence de travaux utiles non réalisés sur un territoire pourtant essentiels pour améliorer la vie locale économique, écologique, sociale, culturelle ou civique.

Si lors de la première édition en 2015, l'initiative tenait à porter la proposition de loi d'expérimentation Territoires Zéro Chômeurs, étant expérimentée aujourd'hui auprès de dix territoires français, elle permet aujourd'hui de rappeler le chiffre estimé des dépenses liées au chômage : 33 milliards d'euros.

Rappelons que cette estimation portée par plusieurs associations dont ATD Quart Monde est calculée en cumulant le manque à gagner des impôts et des cotisations sociales parallèlement au financement des dépenses sociales (dont le RSA), à celui lié à l'emploi et celui induit par les conséquences du chômage et des répercussions dans le domaine de la santé, du logement etc.

A travers l'expérimentation Territoires Zéro Chômeurs, ATD Quart Monde se propose de réorienter toutes les aides financières allouées à un demandeur d'emploi pour lui financer un emploi longue durée correspondant à un besoin de territoire non rempli et non concurrentiel (service à la population, entretien, recyclage ...).

Pour l'occasion et à l’initiative de chacun, ATD propose de changer sa bannière Facebook ou Twitter en téléchargeant des images "mobilisons-nous pour faire de l'emploi un droit !", de diffuser des message de soutien via le hashtag #GREVEDUCHOMAGE ou d'adresser une lettre à son député.

Peu d'initiatives sont relevées en Isère à ce jour, cependant la communauté de communes "cœur de Savoie" s'intéressant de près à cette expérimentation territoriale propose de se retrouver jeudi 26 octobre à Montmélian pour échanger sur le sujet autour de crêpes et de cafés. Un premier pas pour changer le regard porté sur les chercheurs d'emploi.

Vous êtes ici : Accueil Rubriques Société Chômage Journée de Grève contre le chômage