La rédaction du Bon Plan vous informe régulièrement sur vos droits en matière de minima sociaux, emploi et santé. La dernière fois, nous nous sommes rendus à la Caf de Grenoble, aujourd'hui, c'est Pôle Emploi, destination de notre visite pour la rubrique "Le Bon Plan a essayé". Comment cela s'est-il passé ?

J'ai quelques vagues souvenirs de Pôle emploi datant d'il y a 2 ans, pas très concluants à vrai dire. Aujourd'hui, j'ai recueilli quelques questions auprès de mes collègues et je vais accorder une seconde chance à cette institution incontournable dans la vie de chômeur.

Lundi, 8h30
Pas de prise de rendez-vous possible. A 8h30 une quinzaine de personnes attend déjà à l'entrée de l'agence Vigny-Musset. A l'ouverture, la queue se déplace à l'intérieur. Comme je vais attendre à peu près une demi-heure, j'en profite pour regarder autour de moi. L'endroit semble fonctionnel même si nettement plus petit qu'il ne le faudrait.

9h00
C'est mon tour ! Je pose ma question et la dame fronce les sourcils. Il faut qu'elle demande à la "personne ressources" parce qu'il s'agit d'une question spécifique. Spécifique ? Je voulais savoir comment il faut précisément procéder pour ouvrir les droits aux indemnités (ARE*) et comment cela se passe si l'on voulait partir chercher un emploi dans un autre pays de l'Union européenne. Vu la situation actuelle du marché du travail, il y aurait si peu de personnes qui veulent tenter leur chance à l'étranger ?

A côté de moi ("l'espace de confidentialité" n'est vraiment pas une appelation appropriée), un monsieur souhaite qu'on lui explique l'origine de trop-perçus qu'il doit rembourser. Impossible d'obtenir une explication détaillée au-delà de "vous avez certainement mal déclaré vos ressources". Par là même, impossible de vérifier le calcul de Pôle Emploi, de comprendre et eventuellement d'éviter des mésaventures une prochaine fois.

La dame revient au bout de 10 minutes pour me dire qu'il faut impérativement s'inscrire dans son agence et être inscrit au moins pendant 4 semaines avant de quitter la France pour pouvoir continuer à bénéficier des indemnités du chômage jusqu'à 3 mois suivant le départ. Fin.

9h20
Pour avoir une comparaison, je décide d'aller encore voir Pôle Emploi rue des Alliés. J'arrive en un quart d'heure, l'agence est presque vide, les vacances se font sentir.

Avant moi, justement, un demandeur d'emploi souhaite déclarer une période de congés. Il n'est pas arrivé à trouver le bon endroit dans son espace personnel sur internet depuis la maison, une conseillère le lui indique donc sur place. La deuxième accompagne un jeune homme qui a emprunté une agraffeuse...
L'agence propre et lumineuse, plus jolie de l'intérieur que de l'extérieur.

9h35
C'est mon tour ! La dame me répond immédiatement. Elle sait que je dois m'inscrire d'abord en France mais ne me donne aucun délai précis, même quand je lui demande.

pole emploi 1 24082013

pole emploi 3 24082013

9h45
Je sors de l'agence. Bilan ? Accueil sympathique. Conseillers à l'aise pour accompagner le demandeur dans les démarches administratives. Pour le reste, ils sont informés dans les grandes lignes, mais impossible de retrouver des informations précises à l'avance. "Venez vous inscrire et vous verrez comment ça se passe!" Ils n'ont pas assez de détails ou les prévisions n'existent pas ? Penserait-on qu'un demandeur d'emploi ne fait que chômer ?

Vous êtes ici : Accueil Rubriques Société Formation/Emploi Le Bon Plan a essayé : une visite à Pôle Emploi