Le 5 novembre 2015, la Fondation Eiffage organisait une journée sur l'insertion par le logement. Nous y avons rencontré Gwenaëlle Dufour, directrice de SNL-Union (Solidarités Nouvelles pour le Logement) venue défendre la synergie SNL.

LBP : Quelles sont les spécificités de SNL par rapport à l'accès au logement ?

Gwenaëlle Dufour : Le principe de départ de SNL, c'est l'initiative citoyenne : la place des bénévoles est centrale ainsi que celle des locataires qui, eux aussi, sont membres de l'association.

Le bénévolat est organisé en groupes locaux de solidarité de 10 à 15 personnes et le travail des bénévoles s'articule autour de 3 missions principales :

  • créer du logement en identifiant les opportunités foncières et en collectant des fonds ( 15 à 20 % des fonds propres nécessaires),
  • accompagner les locataires au quotidien : un binôme de bénévoles accompagne chaque locataire. (Il ne s'agit pas là d'un accompagnement social mais bien d'échanges de bon voisinage, dans une relation d'égalité),
  • être porteurs de témoignages autour de la question du mal-logement.

Les bénévoles ont donc un rôle essentiel dans la structure. L'association compte d'ailleurs 70 salariés pour 1100 bénévoles. Les salariés animent ce réseau de personnes volontaires en les formant notamment à l'accompagnement. Les bénévoles sont recrutés grâce au réseau des personnes déjà impliquées et aux médias. Les locataires sont orientés vers SNL par les travailleurs sociaux.

LBP : comment ce modèle pourrait-il essaimer dans d'autres régions ?

GD : Tous les logements sont portés par la société foncière Prologue et nous réalisons aujourd'hui du portage d'immobilier pour des associations proches qui ont des projets sociaux. Nous avons par exemple construit des logements pour l'association ALVE (Association de Lieux de Vie Essonniens), qui propose de l'accueil et de l'accompagnement de personnes handicapées psychiques. Nous louons les bâtiments à la structure qui va proposer à ses bénéficiaires de la sous-location. Cette collaboration étroite avec des associations tiers constitue le premier type d'essaimage.

Une seconde piste en dehors de l'Île-de-France est la reproduction de notre modèle économique, notamment dans les zones tendues. Nous avons déjà effectué un transfert de compétence pour deux structures de la région PACA. Nous avons expliqué notre modèle : comment réaliser l'équilibre économique du portage immobilier, le fonctionnement de la société foncière, les relations créées entre les associations et cette foncière. Notre fondateur Étienne Primard a d'ailleurs à cœur d' essaimer auprès des entrepreneurs sociaux et de transmettre notre modèle économique.

LBP : quelles sont donc les sources de financements de SNL ?

GD : Sur un bien dont nous sommes les propriétaires ou sur un bail à réhabilitation, les sources de financement sont les suivantes :

  • 60 à 70 % de subventions publiques (État, région, département, commune),
  • 15 à 20 % de fonds propres (Les dons sont collectés par les groupes locaux. Il s’agit de dons de particuliers et parfois de mécènes),
  • 10 à 15 % d'emprunts (caisse des dépôts et consignation).

Nos associations construisent dans les départements grâce à une délégation d'agrément. En effet, nous possédons un agrément à la maîtrise d'ouvrage d'insertion qui nous permet de créer du logement social financé par les pouvoirs publics. Cet agrément nous permet de toucher des subventions qui garantissent notre pérennité économique. Actuellement, notre structure gère 1000 logements. Chaque année, ce sont 50 logements nouveaux qui sont construits et nous ambitionnons d'en construire 150 par an d'ici 3 ans.

Le modèle SNL consiste donc en un savant mélange d'engagement bénévole et de gestion économique plurielle : une recette efficace développée en Île-de-France. Espérons que la structure continuera à faire des émules sur l'ensemble de notre territoire.

 

SNL, qu'est ce que c'est ?

SNL, Solidarités Nouvelles pour le Logement est une association, localisée en Île-de-France, qui s’engage pour rendre le logement accessible aux personnes en situation de précarité. Ainsi, SNL :

  • Créée des logements très sociaux par construction, achat rénovation, bail à réhabilitation ou mise à disposition par des particuliers ;
  • Loue ces logements à des personnes en difficulté « le temps qu’il faut » pour qu’elles retrouvent une stabilité ;
  • Accompagne chaque ménage jusqu’à l’accès à un logement pérenne.

SNLlogoSNL 
Facebook
Twitter

Vous êtes ici : Accueil Rubriques Société Logement SNL : l'innovation logement