Imprimer



Lancé en Avril par trois étudiants en entrepreneuriat, la plateforme Open Car propose un service de covoiturage local totalement gratuit. Paul Feipeler l'un des co-fondateurs nous présente le concept et son fonctionnement.

Pour se lancer dans le service du covoiturage et réussir à se différencier du site BlaBlaCar il faut une bonne dose d'innovation. C'est le pari que se sont lancé Paul Feipeler, François Fantin et Lucas Durand, étudiants à l'IAE de Grenoble (Institut d'administration des entreprises ) dans le cadre de leur cours « Entreprendre pour la société ».

Le projet d'abord fictif est devenu une réalité lorsque les trois étudiants ont pu vérifier l'intérêt et la viabilité d'un tel service. Paul Feipeler nous présente le concept qui permet aux habitants de l'agglomération de se déplacer localement de manière rapide, conviviale, écologique et gratuite.

Vous l'aurez compris, le fonctionnement d'Open Car permet à tous le monde d'y trouver son compte. Que se soient les passagers qui ne payent absolument rien pour leurs déplacements, les conducteurs qui sont récompensés par un système de cadeaux à faire valoir auprès des établissements partenaires de la plateforme et bien sûr, les partenaires commerciaux pour qui le service assure de la promotion en offrant une visibilité accrue. Paul revient en quelques mots sur la manière dont est accueillie la plateforme auprès des partenaires commerciaux.

Si le lancement de la plateforme en avril a permis à l'équipe d'avoir de nombreux retours, les trois entrepreneurs comptent sur la rentrée pour augmenter leur nombre d'utilisateurs actifs. L'objectif à court terme étant de pouvoir atteindre huit-mille utilisateurs au bout d'un an et pourquoi pas, si le succès est au rendez-vous, pouvoir étendre le concept à d'autres villes dans l'avenir. C'est tout ce que l'on peut souhaiter à cette initiative écologique et innovante.