Nous avons testé pour vous le nouveau service d’auto-partage avec Yea! de Citiz. L’auto-partage constitue un objectif du Plan de Déplacement Urbain (PDU) : celui de doubler son usage d’ici 2023.

 

Via l’application mobile de Citiz, nous pouvons trouver une voiture sur un périmètre précis de l’agglomération allant du centre de Grenoble à La Tronche. L’avantage avec les voitures « Yea ! » c’est qu’il n’y a aucune réservation à effectuer et que nous pouvons nous garer gratuitement sur tous les stationnements autorisés.

Mais avant de pouvoir rouler au frais, il faut s’inscrire !

C’est ainsi qu’en allant sur le site « Yeah ! citiz », il suffit de créer son compte. En quelques clics, nous remplissons le formulaire d’inscription et joignons, par scan, les différentes pièces justificatives (permis de conduire, RIB-IBAN, justificatif de domicile de moins de 3 mois).

Il est également possible de se déplacer en agence ou d’effectuer les démarches par courrier. Les frais de dossier s’élèvent à 50 € et le paiement du dépôt de garantit à 150 euros, restitués à la fin du contrat en cours.

Dossier rempli, badge acquis !

Après ce petit tour administratif, on se retrouve au centre ville, plus précisément cours Berriat, à coté des locaux de Citiz. On allume l’application. Elle indique justement qu’une voiture « Yea ! » se situe juste à coté à deux pas ! Il n’y pas eu à chercher longtemps la voiture, une mini rouge et noir, avec marqué en gros « YEA ! ». On s’approche du pare-brise, il n'y a plus qu'à activer le badge afin d’entrer dans la voiture.

Mais avant de pouvoir démarrer il faut, préalablement, répondre à un petit questionnaire via un boitier électronique afin de faire le constat de l’état du véhicule. Les clés sont alors débloquées et on met le contact ! La mini est très agréable à prendre en main, elle a de nombreuses options dont la clim’ et un avertisseur d’aide au stationnement, pratique en centre-ville.

On parcours 5 km (cours Berriat - La Tronche) en 15 minutes de trajet. On en a pour 3.25 € tout frais compris. Toujours avec l’application, on cherche une autre voiture « YEA ! » pour le retour. À cinq minutes à pied, on en trouve une. Le retour est similaire à l’aller. On sait qu’à la fin du mois, nous allons recevoir notre facture de 6.50 € pour ce déplacement.

Yea ! pour qui ?

Après ce petit tour agréable, on s’est posé la question « Ce service intéresserait-il une personne avec un faible revenu et qui a des enfants ? ». Imaginons une femme seule avec deux enfants et appelons-là « Charlotte ». Elle prendrait souvent les transports en commun, notamment pour faire ses courses, justement dans le périmètre où il est possible de stationner avec Yea ! Serait-ce judicieux, pour elle, d’utiliser ce moyen de déplacement ? Nous établissons un calcul : prendre le bus lui revient à 5.10 € avec ses enfants (1.70 €x3) juste pour l’aller. Alors qu‘avec Yea !, elle en aurait pour seulement 2.55 €. En somme, elle est gagnante à deux conditions : si elle peut avancer les frais de dépots de garanti (de 150 €) et si elle fait plus de neuf trajets le temps que court son contrat avec Yea ! pour rembroussers ses frais d’inscription (de 50 €).

Ca pourrait donc peut -être effectivement l’intéresser. Surtout si elle fait souvent des courses ou de petits trajets avec ses enfants.

* Article co-écrit avec Quitterie Breaux




 

Vous êtes ici : Accueil Rubriques Société Mobilité Voyageons en roue libre avec Yea! de Citiz