La précarité énergétique concerne entre 4 et 5 millions de foyers en France, soit 14 % de l'ensemble des ménages, l'équivalent de 12 millions de personnes.

La précarité énergétique, c'est quoi exactement ?

Explications sur ce phénomène sur le site de Boursorama avec pratique.fr

« La précarité énergétique désigne la situation dans laquelle un ménage se trouve lorsqu'il ne peut, pour des raisons liées à ses revenus ou aux caractéristiques de son logement, bénéficier de l'énergie dont il a besoin. La précarité énergétique ne se cantonne pas au seul chauffage mais concerne également l'eau chaude sanitaire, l'électricité ou encore le gaz et le fioul domestique. »

Un foyer est concerné lorsqu'il consacre au moins 10 % de ses revenus à ses factures d'énergie. 

L'article nous explique les causes : faibles revenus, logements vétustes et augmentation du prix de l'énergie, ainsi que des conséquences multiples. Au-delà des difficultés économiques, se trouve un vrai enjeu écologique et un risque pour la santé et la sécurité des habitants, comme le montre le cas de l'incendie du XIXe à Paris.

Selon Le Figaro, les seniors seraient les plus touchés par cette précarité énergétique.


Quelles solutions existent ?

L'un des leviers les plus efficaces face à la précarité énergétique est la rénovation du parc de logements. Les bâtiments vieillissants, les HLM et les logements sociaux datant de plusieurs décennies ont de médiocres performances thermiques et énergétiques. 

Le site quelleenergie.fr présente certaines des aides qui existent au financement des rénovations : le chèque énergie, les programmes « Habiter Mieux » de l'ANAH (Agence Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat), le Pacte Énergie Solidarité. Il est ainsi possible pour les familles les plus modestes de faire, par exemple, isoler des combles pour 1€.

A l’occasion de la conférence Le Monde Cities, « Lutter contre les passoires énergétiques : comment passer à l’action en Europe ? », Le Monde publie un reportage sur une association, Réseau Eco Habitat, qui aide en Picardie des familles en difficulté à engager des travaux de rénovation. Gâce à des bénévoles qui vont à la rencontre des familles isolées, cette association les accompagne ensuite depuis le montage du dossier de financement jusqu'à la finalisation des travaux.

Des entreprises de l'Economie Sociale et Solidaire existent aussi pour aider les ménages modestes à baisser le coût de leurs factures de chauffage. UP le mag nous présente la solution innovante de Dorémi. Alors qu'il existe 8 mécanismes financiers susceptibles de financer au niveau national, et plus d’une centaine parfois au niveau local, l'un des axes importants est la simplification des démarches pour les familles, en partenariat avec les collectivités,

A Grenoble, une plateforme de lutte contre la précarité énergétique été mise en place par le CCAS. Place Gre'net nous parle de ce dispositif qui mérite d'être plus connu. Son but : repérer les personnes en situation de précarité énergétique, les accompagner à réduire la consommation d’énergie à travers un changement d'habitudes ou la réalisation de travaux d’isolation , et proposer des aides comme le chèque énergie pour payer leurs factures.

Vous êtes ici : Accueil Rubriques Société Précarité BONNE ACTU #16: Précarité énergétique, un bilan de l'hiver