Du 2 avril au 2 décembre, la Bibliothèque d’étude et du patrimoine consacre une exposition aux époux Reynek, artistes liés à Grenoble, à l'histoire tragiquement en phase avec leur temps.

Suzanne Renaud est poétesse et française. Bohuslav Reynek est traducteur, graveur et tchèque. Ils font connaissance en 1923, quand le jeune homme vient rencontrer l'auteur de « Ta vie est là », premier recueil de la Grenobloise ; ils se marient trois ans plus tard.
De 1926 à 1936, ils partagent leur temps entre leurs patries respectives, l'hiver en France, l'été en Bohême. Ce sont des années heureuses pour le couple : reconnus pour leur talent, entourés de leurs amis… mais l'Histoire est en marche.

En 1936, les époux Reynek s'installent définitivement à Petrkov, village natal de Bohuslav. Deux ans plus tard, les accords de Munich voient les démocraties occidentales abandonner la République Tchèque aux ambitions expansionnistes de Hitler. En 1944, le couple est chassé de chez lui par l'occupant et trouve refuge chez un ami en Moravie, à l'autre bout du pays. De retour chez eux à la fin de la guerre, les époux Reynek voient leur pays devenir en 1948, par le Coup de Prague, une République populaire satellite de l'URSS.

Coupés de la France par le Rideau de fer, soumis en Tchécoslovaquie au totalitarisme communiste, Suzanne Renaud cesse d'écrire et se consacre à la traduction de chansons et poèmes populaires tchèques tandis que son époux poursuit discrètement, presque en secret, son œuvre de graveur. Le travail de l'une comme de l'autre est alors condamné à la confidentialité. La déstalinisation, à partir de 1953, allège leurs conditions de vie et Suzanne Renaud retrouve le chemin de son art jusqu'en 1956.

Suzanne Renaud s'éteint en 1964, Bohuslav Reynek en 1971. Tous deux reposent en Bohême.

Par la poésie et la gravure, ils nous livrent tant le fruit de leur sensibilité artistique qu'un témoignage directe du monde qu'ils ont connu et traversé. Leur histoire est celle des enfants du XXe siècle, qui ont vécu l'horreur des conflits mondiaux, l'éphémère bonheur de l'entre-deux guerres et les totalitarismes qui ont écrasé libertés et arts sur la moitié du continent européen.

La Bibliothèque d'étude et du patrimoine, forte de son fond exceptionnel, retrace leur parcours artistique et humain afin de faire connaître au public français ces artistes méconnus. Manuscrits des poèmes de Suzanne Renaud, recueils d'origine de ses œuvres mais aussi lettres échangées par l'artiste avec sa famille et ses amis français côtoient les cycles thématiques de gravures de Bohuslav Reynek, illustrant par exemple Don Quichotte ou des épisodes de l'Ancien testament.

Bibliothèque d'étude et du patrimoine, 12 boulevard maréchal Lyautey, 38000 Grenoble
De 10H00 à 19H00 le mardi, mercredi et vendredi
De 13H00 à 19H00 le jeudi
De 10H00 à 18H00 le samedi
Entrée gratuite

Vous êtes ici : Accueil Rubriques Culture Expositions Nos rêves s'en iront par les chemins…