La fin des vacances et la rentrée de septembre s'accompagnent souvent de nouvelles pas toujours réjouissantes. Cette année pourtant, hormis le prix du gaz, quelques bonnes nouvelles pour votre budget entrent en vigueur au 1er septembre.

Le RSA revalorisé

Le gouvernement a mis en place en 2013 le « plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale » qui prévoyait une hausse du RSA de 10 % sur 5 ans. Après une légère augmentation de 0,1 % en avril, le montant du RSA socle est plus largement revalorisé à partir du 1er septembre : +2 %. Une personne seule touchera dorénavant 535,17 € contre 524,66 € auparavant,  Un couple 802,79 €. Pour rappel, 1,9 millions de foyers touchent le RSA socle en France.

Les Aides au logement maintenues en cas d'impayés

Dans le cadre du plan national de prévention des expulsions locatives, un décret prévoit qu'en cas d'impayés, les allocataires « de bonne foi » pourront continuer à bénéficier des différentes aides au logement destinées à réduire le montant du loyer. Sont concernées : l'aide personnalisée au logement (APL), l'allocation de logement familiale (ALF) et l'allocation de logement sociale (ALS).

Une aide à la recherche d'emploi pour les jeunes diplômés

Entrée en vigueur à partir du 10 août 2016, une aide à la recherche du premier emploi (Arpe) est instituée pour les jeunes diplômés. Si vous venez d'être diplômés, que vous avez moins de 28 ans et que vous avez bénéficié d'une bourse lors de votre dernière année d'étude ou que vos ressources sont inférieures au plafonds définis par arrêté ministériel, il n'y a pas de temps à perdre ! La demande doit être effectuée dans les quatre mois suivants l’obtention du diplôme. Plus de détails ici.

La caution Visale s'ouvre aux moins de 30 ans

Le Visa pour le logement et l'emploi (Visale) est une caution locative gratuite qui permet aux jeunes et aux salariés les plus précaires d'accéder au marché privé de la location, tout en assurant au propriétaire le paiement des loyers et des charges durant les trois premières années du bail. Ce dispositif entré en vigueur en février, sera étendu à partir du 30 septembre aux jeunes de moins de trente ans salariés, non salariés, chômeurs et étudiants, en dehors des étudiants non boursiers rattachés au foyer fiscal de leurs parents.

Hausse des prix du gaz

Il fallait bien une mauvaise nouvelle pour compenser tout cela : les prix du gaz augmentent de 0,4 % en moyenne à partir du 1er septembre. Dans le détail, cette hausse est de 0,1 % pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 0,2 % pour ceux qui ont le double usage cuisson et eau chaude et de 0,4 % pour les foyers qui se chauffent au gaz.

Vous êtes ici : Accueil Rubriques Economie/Finances Economie RSA, gaz, logement : ce qui change au 1er septembre