Le gouvernement a décrété que les salariés privés d’emploi et de revenu pour refus de passe sanitaire ou de vaccination sont désormais éligibles au revenu de solidarité active (RSA), afin de compenser la « neutralisation de leurs revenus ».

 

La décision a été prise sans concertation avec les départements qui contribuent à financer le RSA. De fait, 15 d’entre eux (*) s’insurgent contre cette décision prise à la va-vite, le RSA étant pensé prioritairement pour un public en insertion professionnelle et non comme forme d'allocation pour perte d’emploi.

Il conviendrait alors d’encadrer cette suspension de manière plus cohérente, en faisant en sorte qu’elle soit du ressort de Pôle Emploi.

Le ministère concerné devrait trancher dans un proche avenir.

(*) - la Gironde, la Loire-Atlantique, le Gers, les Landes, la Seine-Saint-Denis, l’Aude, le Tarn, la Nièvre, la Lozère, la Haute-Vienne, les Pyrénées-Orientales, l’Ariège, le Lot-et-Garonne, les Côtes-d’Armor et la Haute-Garonne.

 

Sur le même thème

Vous êtes ici : Accueil Rubriques Société Vaccination Covid et RSA