Dans quelques mois, une nouvelle forme de boutique sociale et solidaire verra le jour dans l'agglomération grenobloise. Le Petit Magasin s’inspire d’un concept déjà en place dans plusieurs villes de France comme Poitiers, Pau, Marseille et Lille.

La Métropole, en s’associant avec Kiabi, La Remise et Grenoble Solidarité a ouvert deux de ces magasins solidaires à Grenoble et Saint Martin d’Hères. Cet automne, les boutiques y proposeront à la vente les invendus des 4 magasins Kiabi de la région grenobloise avec une remise moyenne de 80% sur le prix d’origine.

 

Mais la vente n’est pas le seul but de ces Petits Magasins, qui cherchent aussi à créer des “passerelles vers l’emploi”. Le but de ces “passerelles" est de tracer un chemin vers l'emploi et d'améliorer le partenariat entre les entreprises privées en lien avec la Métro et les structures d'insertion. L’enseigne s’engage en effet à former à l’accueil et à la vente des personnes en situation d’insertion professionnelle. Pour Céline Deslattes, la vice-présidente de la Métropole chargée de l’emploi et de l’insertion,  l’initiative “répond à la priorité de politique de l’emploi, d’insertion, d’économie sociale et solidaire”. 

Le groupe promet également d’embaucher au moins 60% des salariés de La Remise et de Grenoble Solidarité pour travailler dans ses magasins. 

 

Deux Petits Magasins devraient ouvrir à la fin de l’année

  • dans les locaux de La Remise au 122, avenue Jean-Perrot à Grenoble
  • dans ceux de La Brocante de Mamie au 17, rue du Pré-Ruffier à Saint-Martin d’Hères

Sur le même thème

Vous êtes ici : Accueil Rubriques Société Formation/Emploi Le Petit Magasin, une passerelle vers l’emploi